Accueil Particuliers » Epargner et valoriser votre patrimoine

Epargner et valoriser votre patrimoine

Nos solutions d'épargne selon votre situation

Que vous ayez ou non votre domicile fiscal en France, nos Conseillers vous accompagnent pour rémunérer vos liquidités et diversifier votre épargne.
Vous êtes résident fiscal français

Pour être considéré comme résident fiscal, il est nécessaire de remplir au moins l’un des quatre critères suivants :
- votre foyer, le lieu où vous et votre famille résidez est en France,
- votre lieu de séjour principal (soit plus de 183 jours par an) est en France,
- vous possédez en France le centre de vos intérêts économiques : vos principaux investissements ou le siège de vos affaires sont en France,
- vous exercez en France une activité professionnelle « principale » (constituant l'essentiel des activités économiques du redevable).
Vous souhaitez rémunérer vos liquidités en toute sécurité ?
Le CEL/PEL(1): Vous pouvez ouvrir un Compte d’Epargne Logement ou un Plan d’Epargne Logement, qui vous rapporte des intérêts(2) en vue d’un projet immobilier.
Pour faire face à l’imprévu ou pour vos achats « coup de cœur », vous pouvez constituer une épargne toujours disponible. Les livrets d’épargne rémunèrent votre capital en toute sécurité ; choisissez celui qui vous convient le mieux.
Vous souhaitez diversifier votre épargne ?
Plusieurs solutions d’épargne financière vous seront proposées en fonction de votre durée d’investissement et du degré de risque que vous acceptez :
Le PEA : pour les résidents, le Plan d’Epargne en Actions vous permet de constituer ou de valoriser votre épargne financière, dans un cadre fiscal avantageux, puisque vos revenus et plus-values sont exonérées d’impôts(3) (hors prélèvements sociaux) au-delà de 5 ans, à compter du premier versement,

L’Assurance vie : vous valorisez à long terme votre épargne pour constituer, gérer ou transmettre un capital. Vous avez aussi la possibilité de prévoir un complément pour votre retraite ou bien de préparer tout autre projet, tout en bénéficiant d’un cadre fiscal privilégié : la transmission du capital est sans frais pour les bénéficiaires mariés ou pacsés. Pour les autres, exonération à hauteur de 152 500 € par bénéficiaire tous contrats confondus. En cas de rachat, au-delà de 8 ans, vos gains sont exonérés d’impôt (hors prélèvements sociaux) dans la limite de 4 600 € par personne soit 9 200 € pour un couple marié ou pacsé et bénéficient d’une fiscalité privilégiée pour la fraction excédant ces montants.

VOUS ETES NON-RESIDENT

La Banque possède une large gamme de produits d’épargne et d’investissement. Nos Conseillers sont là pour vous aider à déterminer les produits qui correspondent le mieux à vos besoins.
VOUS SOUHAITEZ REMUNERER VOS LIQUIDITES EN TOUTE SECURITE ?
Le CEL/PEL(1) : Vous pouvez ouvrir un Compte d’Epargne Logement ou un Plan d’Epargne Logement, qui vous rapporte des intérêts(4) en vue d’un projet immobilier.

(1) Offre soumise à conditions d'ouverture et de fonctionnement. Taux de rémunération fixé par les pouvoirs publics. Limité à un seul PEL/CEL par personne. Détention simultanée admise, si le PEL/CEL est ouvert dans le même établissement gestionnaire.
(2) Les intérêts sont soumis dès la 1ere année de versement à l'impôt sur le revenu au taux forfaitaire par défaut de 12,80% et prélèvements sociaux à la source au taux de 17,2 au 01/01/2018. Le titulaire peut opter sur sa déclaration pour être imposé au barème progressif de l'impôt sur le revenu. Les intérêts sont soumis à la source à un prélèvement non libératoire à titre d'acompte de 12.8%, qui ouvre droit à crédit d'impôt. Sous certaines conditions, une dispense d'acompte peut être demandée.
(3) Les revenus des titres non cotés dépassant un certain plafond annuel restent imposables à l'impôt sur le revenu.
(4) Un titulaire d'un PEL/CEL non résident fiscal au moment du fait générateur d'imposition (capitalisation annuelle ou clôture) les intérêts servis sont exonérés de toute fiscalité en France. Le titulaire doit s'informer du régime fiscal applicable dans son Etat de résidence fiscale. Lorsque le titulaire d'un PEL/CEL est non résident fiscal au moment du fait générateur d'imposition (capitalisation annuelle ou clôture) les intérêts servis sont exonérés de toute fiscalité en France. Le titulaire doit s'informer du régime fiscal applicable dans son Etat de résidence fiscale et avoir fourni les pièces justificatives de sa non-résidence fiscale.