Actualités

Chapka & groupe Crédit du Nord : embarquement immédiat

Publié le 31 août 2021

En signant un nouveau partenariat avec Chapka (1) (groupe AON France), le groupe Crédit du Nord poursuit le développement de son offre d’open banking (offre digitale composée de services bancaires et extra-bancaires pour couvrir vos besoins spécifiques et vous apporter une réponse toujours plus personnalisée) et propose, en tant qu’indicateur (2), une assurance internationale dédiée aux jeunes qui partent à l'étranger dans le cadre de leurs stages, études ou PVT (permis vacances-travail). Nous avons rencontré Geoffroy Bonnet-Eymard, fondateur de Chapka qui évoque avec nous des produits d’assurance lisibles et complets pour assurer protection aux jeunes voyageurs et sérénité à leurs parents. Avec de tels arguments, on embarque immédiatement.

Geoffroy Bonnet Eymard, vous fondez Chapka en 2002. En 2019, Chapka intègre AON, courtier en assurance internationale, et vous signez aujourd’hui un partenariat bancaire exclusif avec le groupe Crédit du Nord. Quels sont les secrets de votre savoir-faire ?

Je dirais que la force première de Chapka est la simplicité. Depuis vingt ans, nous développons une expertise pointue des risques à couvrir à l’étranger et une connaissance accrue des besoins des voyageurs - qu’ils soient touristes, « tour du monde-istes », voyageurs d’affaires, ou étudiants. Et comme nous avons une forme de phobie pour tout ce qui est compliqué, nous nous attachons à rendre le monde de l’assurance plus accessible, plus pédagogique et plus transparent. Je vous donne un exemple très simple : si vous dites à un client qui part à New York que son contrat d’assurance lui permet d’être remboursé d’une éventuelle consultation médicale à 400 % du plafond de la sécurité sociale, il n’y verra pas très clair. Dites-lui simplement que s’il dépense 300 euros en consultation médicale, il sera remboursé de 300 euros, et tout devient concret.

Justement, comment faites-vous pour cultiver cette simplicité ?

Nous travaillons à établir des liens étroits avec les meilleurs professionnels, solides et pointus, et qui parlent le même langage que nous. Vous savez, notre responsabilité de courtier nous oblige à développer et à proposer des produits performants. En les préconisant à nos clients, nous en devenons responsables. Nous avons mis du temps à établir ces liens dont nous tirons aussi notre force. Aujourd’hui, nous pouvons nous appuyer sur la solidité financière d’un groupe international comme AON mais également sur l’expérience du groupe Malakoff Médéric (branche Humanis) (3) pour couvrir les frais de santé. Cela peut étonner mais nous sommes les seuls sur le marché du courtage d’assurance voyage à disposer d’un assureur santé (ayant la branche « santé » ) pour couvrir les frais de santé de nos assurés !

Ces liens durables et notre position bien établie nous permettent aussi d’aller plus loin que notre rôle premier de courtier et distributeur d’assurance. En participant à la création même de produits d’assurance innovants, nous pouvons mieux négocier auprès des assureurs et obtenir pour nos clients les meilleures garanties. Si je reprends l’exemple de notre client qui a dû dépenser 300 euros pour sa consultation médicale à New York : en souscrivant à l’un de nos contrats, non seulement il sera intégralement remboursé de ses dépenses mais il le sera dans les 48 heures (4). Nul besoin, comme c’est souvent le cas par ailleurs, de devoir attendre un refus de prise en charge de la sécurité sociale pour pouvoir déclencher le paiement de la garantie.

48 heures, vraiment ?

Oui, tout à fait. Nous disposons d’un outil informatique très performant qui permet à la fois une distribution des produits très intuitive et une gestion des sinistres très efficace. Quand un client déclare un sinistre, on lui répond par mail en général dans la journée. 48 heures plus tard au maximum. Et si son dossier est complet, il est remboursé dans la journée ou le lendemain (5). Nous nous engageons également à répondre à chaque appel téléphonique en 3 sonneries maximum. La disponibilité et la réactivité sont des vecteurs de confiance importants.

Parlons de sérénité justement. « Cap Student » et « Cap Working Holiday » sont les deux nouvelles formules proposées en partenariat avec le groupe Crédit du Nord. En quoi consistent-elles ?

Il s’agit pour la première d’une assurance pour les étudiants qui partent à l’étranger dans le cadre d’un séjour linguistique, faire des études, ou effectuer un stage en entreprise. La seconde s’adresse aux titulaires d’un PVT (Permis Vacances-Travail) et couvre l’activité professionnelle sous contrat de travail et pendant toute la période de vacances. Il faut savoir qu’au-delà de trois mois passés à l’étranger*, vous êtes considéré comme y habitant et vous ne bénéficiez donc plus de vos droits à la sécurité sociale française, ni à votre mutuelle. C’est pourquoi il est essentiel de bénéficier de garanties couvrant d’éventuels frais de santé importants. Et ce d’autant qu’en quelques années, les montants des frais de santé ont considérablement augmenté, notamment en Asie, en Angleterre et aux Etats-Unis.

Au Japon par exemple, une journée d’hospitalisation peut coûter jusqu’à 10 000 euros par jour. Si bien qu’aujourd’hui les parents ont pris conscience que disposer d’un plafond de 300 000 euros à 1 million d’euros quand son enfant part quelques mois à l’étranger, ce n’est pas du tout aberrant. Sur le contrat étudiant que nous proposons avec le groupe Crédit du Nord, il n’y a pas de limite, c’est-à-dire que si les frais engagés se montent à 5 millions d’euros, on prend en charge 5 millions d’euros (4). C’est si rare que l’on pourrait presque dire que l’on n’est plus vraiment dans de l’assurance voyages, on devient presque une assurance santé à l’étranger.

Vous évoquez également une prise en charge de petites choses qui vous paraissent fondamentales

En effet, les contrats élaborés en partenariat exclusif avec le groupe Crédit du Nord apportent un niveau de services très pointus.

Prenons l’exemple de la responsabilité civile locative. Un étudiant n’a généralement aucune idée de ce que cela signifie parce que le plus souvent, cette responsabilité civile locative est incluse dans la multirisques habitation de ses parents. Il ne s’est jamais soucié de savoir si pour la colocation qu’il occupe avec ses copains, il est assuré. Imaginons qu’il arrive à Montréal pour démarrer son cursus universitaire, son propriétaire lui demande de fournir son assurance. À Montréal, la majorité des gens parlent français mais dans d’autres pays où s’est plus compliqué, qu’est-ce qu’on fait ? Pour pallier cette situation, nous avons systématiquement intégré une responsabilité civile locative dans nos contrats. Si le client cause des dégradations dans l’appartement (4), y met accidentellement le feu, ou cause un dégât des eaux, il est couvert.

Aussi, nous essayons d’être assez complets dans la prise en charge que nous proposons. Si l’étudiant est seul à l’étranger, sans aucun membre de sa famille et qu’il doit se faire hospitaliser, à partir de 3 jours d’hospitalisation, nous prenons en charge un billet d’avion pour que l’un de ses parents puisse venir le voir. Cela peut sembler être de petites choses mais elles nous semblent absolument fondamentales pour rassurer les étudiants et leurs parents. Dans le cas d’une maladie ou accident causant une impossibilité d’assister aux cours, nous couvrons également les heures d’études non utilisées. Vu le prix de certaines universités à l’étranger, cela n’est pas tout à fait un détail.

Nous assurons également des rapatriements d’étudiants pour hospitalisation d’un proche resté en France. Et si un grand-parent venait malheureusement à décéder pendant le séjour de l’étudiant, nous prenons en charge le billet d’avion aller-retour (4) pour que celui-ci puisse se rendre aux obsèques. Là encore, nous sommes les seuls sur le marché à proposer une « couverture grands-parents ».

Les habitudes de voyages ont évolué, les produits d’assurance se sont adaptés.

Et pourquoi Chapka ?

Je vais peut-être vous décevoir, je pourrais vous raconter une histoire très romanesque mais vous l’avez compris, chez nous on ne raconte jamais d’histoires alors « Chapka » parce que cela tient chaud aux oreilles et protège du froid. Quand j’ai cherché un nom, je voulais quelque chose de court, d’exotique, un nom facile à retenir, protecteur, qui dise voyage, et Chapka était disponible, voilà tout.

Cette nouvelle offre d'assurance vient compléter l'offre digitale du groupe Crédit du Nord composée de services bancaires et extra-bancaires pour couvrir les besoins spécifiques de nos clients et vous apporter une réponse toujours plus personnalisée. 12.000 étudiants actuellement à l’étranger sont couverts par Chapka. Nos équipes vous attendent, n’hésitez pas à les contacter et consultez dès maintenant les deux offres qui vous sont proposées : Cap Working Holiday, assurance PVT (Permis Vacances-travail) et Cap Student, assurance internationale pour les étudiants.

* Hors Union Européenne

(1) ) La société Aon France agissant sous le nom commercial Chapka Assurances - Siège social : 31-35 rue de la Fédération 75015 PARIS - Société de courtage d'assurance, SAS au capital de 46 027 140 € - Numéro de RCS (SIREN) : 414 572 248 - N° TVA intracommunautaire : FR 22 414 572 248
(2) Ces offres sont commercialisées par les huit banques du groupe Crédit du Nord à l’exception de la Société de Banque Monaco
(3) SGAM MALAKOFF HUMANIS - Siège Social : 21 RUE LAFFITTE 75009 PARIS - Organisme mutualiste - Numéro de RCS (SIREN) : 844914887 - N° TVA intracommunautaire : FR37844914887
(4) Dans la limite des dispositions contractuelles. Les événements garantis, les conditions, les limites et exclusions de garantie figurent au contrat.
(5) Sous réserve des délais bancaires.